Multirisque Immeuble

Un contrat complet pour protéger au mieux votre copropriété

Que garanti le contrat Multirisque Immeuble

Le contrat Multirisque Immeuble couvre les parties communes ainsi que les parties immobilières (privative ou non) en dommages et en responsabilité civile.

Bien que sa souscription n’est obligatoire que depuis la loi ALUR de 2014, la très grande majorité des règlements de copropriété impose à l’administrateur du bien d’assurer l’immeuble en formule multirisque.

L’importance de bien choisir son contrat d’assurance

Lors d’un sinistre d’intensité, le contrat d’assurance immeuble est souvent en première ligne. Avant toute conclusion d’un contrat, il est donc primordial de définir ce que l’on souhaite : un contrat simple ou un contrat protecteur.

Comment vérifier les garanties de mon contrat d’assurance

L’offre d’assurance est vaste, il n’est donc pas aisé de connaître le contenu de son contrat. Deux solutions d’assurances s’offrent à vous.La premièreest de lire les conditions générales et particulières, ainsi que ll’intercalaire (conditions de garantie exclusive à l’intermédiaire) ou de faire réaliser un audit par un professionnel de l’assurance immeuble.

Les + de PLASSE

Spécialiste des patrimoines immobiliers depuis 1980, notre vision est d’offrir à nos assurés des contrats très protecteurs et un service de gestion des sinistres de qualité.

Notre statut de courtier, nous permet de vous offrir le choix entre une dizaine de compagnies renommées disposant de grande stabilité financière. Nous travaillions dans votre interêt en toute indépendance (notre capital est 100% familial)

Nos intercalaires d’extensions de garanties vous offrent la sérénité lors de la survenance d’un sinistre.

Par ailleurs, nous avons négocié avec nos assureurs des délégations de gestions, que cela soit pour les paiements ou pour donner mission aux experts. Concrètement, cette délégation permet d’accéléré le règlement de vos sinistres.

En dernier point, nous mettons à votre disposition des interlocuteurs dédiés que cela soit pour la négociations de vos contrats ou le règlement de vos sinistres.

Comment sont établis nos propositions d’assurances.

Bien que nos contrats offrent des garanties très étendues, nous faisons notre maximum pour vous permettre de maitriser la charge financière.

Nous réalisons donc un audit technique de votre copropriété, en étudiant la typologie du risque (nombre de bâtiments, nombre d’étages, présence de gaz, occupation, ainsi qu’une cinquantaine d’autres critères…). Cet audit est réalisé sur le site assuré par notre inspecteur vérificateur ou par visite virtuelle.

Nous couplons ces informations avec le relevé de sinistralité que nous nous chargeons d’obtenir auprès de l’assureur actuel.

En fonction de cette analyse, nous réalisons un appel d’offres auprès des assureurs ayant le plus d’appétences pour le type d’immeuble.

Les éléments à bien vérifié lors de la souscription du contrat :

Les franchises : La franchise est un montant restant à charge de l’assuré en cas de sinistre.

La franchise peut être imposée par l’assureur en cas de risque aggravant ou en cas de sinistralité trop forte. Néanmoins, elle peut aussi être un choix stratégique pour l’assuré qui estime qu’en dessous d’un certain montant il peut être son propre assureur. Dans ce dernier cas, en échange de l’application de la franchise, l’assuré obtient une réduction de prime.

La LCI ou la Limite Contractuelle d’indemnité est le montant maximal que l’assureur peut engager en cas de sinistre. Afin d’éviter qu’en cas de sinistre total celle-ci soit insuffisante, il faut que l’intermédiaire l’ai bien défini.

Pour parfaire votre information nous la déterminons via le calcul suivant

Valeur de reconstruction/m² x superficie x 50% (correspondant aux frais et pertes annexes comme les pertes de loyer et d’usage) + Recours des voisins et des tiers.

Par exemple pour un immeuble dont la valeur de reconstruction est de 4000 € du mètre dont le contrat ne limite pas les frais et pertes annexes et dont la garantie recours des voisins et des tiers est de 7,5 M €

(4000 €/M² x 5000) + (1 + 50 %) + 7 500 000 = 37 500 000 €

Attention, il ne faut pas confondre la valeur de reconstruction avec la valeur vénale du bien.

Il faut aussi faire attention au niveau de garantie du contrat. Pour cela, il est conseillé de demander l’intercalaire du contrat ou de regarder le tableau de garantie.

Devenir Client

Tél: 01 44 53 36 60
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h

Déjà Client

Tél: 01 44 53 74 00
Du lundi au vendredi de 8h30 à 18h